Ville de Groixvideo buzz

Mayotte, le vol..

 

 

"Si les mahorais sont fiers d’exhiber leur carte d’identité nationale, la même que la notre puisque Mayotte est  française, il serait temps pour eux d’apprendre les bonnes manières". 

"Malango" nous apprend, si on ne le savait déjà, que le vol, sport national ici, fait encore des ravages. La Direction de l’Equipement a porté plainte contre des chauffeurs qui détournaient du gasoil dans les camions pour le revendre sur le bord des routes. Pratique peu courtoise mais fort répandue ici, la Colas et la SMTPC seraient victimes des mêmes agissements de la part d’une certaine catégorie de leurs employés.

Tout est bon ici pour voler, arnaquer, détourner, "emprunter" le bien d’autrui.

Mayotte française sur la forme mais africaine dans le fond, et il faudrait certainement en passer par une répression sévère pour faire comprendre aux habitants qu’en volant l’Etat, ils se volent eux-mêmes.

 Certes, il y a des voleurs partout et Mayotte n’a pas ce privilège. 
Mais à l’heure ou il va falloir faire un choix, voler ainsi l’Etat français parce que "ça fait partie des coutumes" me semble réellement déplacé.

Et le vol est malheureusement un fait divers ici, ou il est quotidien.  


Ce sont les membres du Conseil Général qui détournent ainsi des milliers d’euros chaque année pour payer des téléphones portables, des voitures sans parler de billets d’avion que nous payons, les contribuables, à leurs familles.

Ce sont les employés du BTP qui volent des centaines de sacs de ciment sur les chantiers pour se construire leurs habitations.

Ce sont les employés de l’hopital qui volent les repas des malades alités, sous pretexte qu"il ne peut pas manger".

C’est les impots qu’on ne peut pas payer par carte bleue parce...pourquoi au fait...à votre avis...??

Et à titre plus individuel, c’est la femme de ménage qui se sert dans le frigo ou dans la réserve alimentaire de la maison dont elle a la responsabilité.


Si les mahorais n’ont pas l’exclusivité du vol, il semblerait toutefois qu’ils en font un principe de vie. Et trouver quelqu’un d’honnête ici relève de la gageure.
C’est en ce sens que je fais le rapprochement avec les Africains, gouvernés pour la plupart par des administrations corrompues.

Certains jours, je me dis que Mayotte n’est pas très loin de tout ça.

 Posté par kaay, 21 mars 2009 à 22:20

 

J’ai ouvert un restaurant à Mayotte et je me suis vue contraint de mettre les clés sous la porte après quatre cambriolages successifs. Entre autre, croyant à la bonne foi des Mahorais,j’ai accepté de recevoir un groupe de la mairie de Pamandzi, soit vingt personnes, Monsieur le Maire,"Ramlati Ali" n’a pas cru bon de s’acquitter de la note. Le club de foot d’Hajangoua avec Monsieur "guillaume Brouste" comme responsable s’est révélé être aussi fourbe mais cette fois il s’agissait de 80 repas.  

La normalisation de cette situation et la politique de l’autruche pratiquée par les autorités est très inquiétante: Les vols prennent une telle ampleur qu’on peut craindre que des réactions violentes finissent par se faire jour. 

Voler, arnaquer, détourner, voila ... Mayotte !!!

Beudjull 10/06/2010


30/11/2011 Mayotte hebdo.

Chose qui n'existait pas avant et que l'on peut observer un peu partout maintenant, c'est que les résidences sont auréolées de clôtures et grilles métalliques bien ouvragées, les fenêtres sont ornées de barreaux et les murs de barbelés. Et malgré ces "grilles de prison", les gens y vivent la peur au ventre. Certains disent avoir été cambriolés, deux, voire trois fois dans l'année et avouent que les "prestidigitateurs" sont souvent ou presque toujours les mêmes : des jeunes mineurs qui n'ont peur de rien et de personne, pas même de la justice.

 

 

Enregistré dans : Mayotte, blog de voyage — pendruc.

Nous sommes encore là, et vivants. Mais en ce moment çà se déchaine : départementalisation et vols publics et privés. Corruption, factures faramineuses de transports, de téléphone, de voyage “de formation” en métropole, de frais divers et variés ; toutes les administrations, les communes, les élus ont été passés au crible : c’est effarant. Tous les collègues que nous cotoyons ici se sont faits voler au moins une fois, si ce n’est plusieurs. Certains Mahorais, à la veille du fameux vote pour la départementalisation ne veulent pas l’admettre et sur le blog de Kaay les commentaires sont parfois durs. Je suis révoltée : tous les m’zungus ne sont pas des nantis, et ne sont pas non plus des vaches à lait. Je comprends que la différence de niveau de vie attire les convoitises MAIS en aucun cas n’excuse les vols. Je viens d’une famille pauvre, je n’ai jamais eu d’argent et JE N’AI JAMAIS VOLE !!!

Nous vivons maintenant avec des grilles sur toutes les portes et fenêtres, des volets en bois par-dessus. 42 verrous et 11 serrures ! pour 3 portes et 4 fenêtres. Il y en a qui ont des varangues avec des barreaux du haut en bas ! c’est dément.

Bien évidemment je n’amalgame pas tout, et je suppose qu’il y a des Mahorais honnêtes. Les escrocs existent partout nous en savons quelque chose !

Quelqu’un nous aurait-il jeté un sort ?  

 

La sécurité à Mayotte

 

Une délinquance en hausse constante.

En 1993, on pouvait encore lire dans une brochure consacrée à Mayotte "Vous pouvez laisser votre voiture ou votre case ouverte sans le moindre risque." Les choses ont bien changé! L’une des premières choses que quiconque apprend quand il s’installe à Mayotte, c’est de se contenter du minimum. Non seulement en raison des prix pratiqués, mais également pour cette raison qu’on est à peu près assuré d’avoir à subir un vol dans la première année, voire dans les premiers jours. Simple larcin ou cambriolage en règle. Quand ce n’est pas deux fois, trois fois. Bref, le vol est à Mayotte une véritable institution qui semble ne trouber personne d’autre que les victimes. Et encore... Rien n’échappe aux prédateurs : les voitures qu’on peut retrouver privées d’une roue, d’un pare-brise, d’un tableau de bord... Les motos, scooters et vélos qui prennent la route d’Anjouan... qui compte peut-être davantage de deux roues que Mayotte... Anjouan est d’ailleurs une véritable caverne d’Ali Baba : chaînes hi-fi, téléviseurs, magnétoscopes, cd audio. Le tout-Mayotte technologique s’y retrouve.
Les autorités Anjouanaises ont d’ailleurs leur part de responsabilité dans l’évasion des véhicules sur leur ile. Chacun d’entre eux étant muni d’un certificat d’immatriculation, il n’est pas difficile de vérifier que le conducteur d’un véhicule en est bien le propriétaire... surtout sur une île d’à peine plus de quatre cent kilomètres carrés!
Mais personne ne s’émeut de cette situation qui semble tout à fait normale, que ce soit à Anjouan, à Mayotte, parmi la population. Cette "normalisation" touche même les administrations. A tel point que lors du dépôt de plainte au commissariat de Mamoudzou, on s’étonnera que vous vous déplaciez pour ça, même s’il arrive, de façon fortuite et exceptionnelle qu’un voleur soit attrapé et un butin retrouvé. Très peu de plaintes, sauf pour les véhicules (quand c’est le véhicule entier qui disparaît...), ce qui permet d’afficher des statistiques de délinquance à peu près équivalentes à celles de la métropole. Evidemment, ces chiffres rassurants font sourire (façon de parler) les personnes qui vivent à Mayotte.

Ceci dit, il ne faut pas dramatiser : on apprend à prendre les précuations nécessaires et il est possible avec de simples barres de sécuriser son habitation. Les délinquants n’attaquent pas encore au bazooka! On a tôt fait d’apprendre à ne rien laisser dans son véhicule, mais est-ce qu’on ne prend pas ces précautions quand on a l’imprudence de laisser sa voiture dans certains quartiers de Marseille ou d’autres villes? De plus, on peut faire le même constat dans tous les DOM-TOM... et plus généralement dans toutes les régions où sont réunies comme à Mayotte toutes les conditions pour qu’elle se développe.

Un point positif : les agressions physiques sont rares.

Même si les agression existent et sont en augmentation, elles restent relativement rares et se limitent souvent à de l’intimidation. Ce qui n’est pas fait pour entretenir un climat de sécurité, malgré tout. Pendant de longues années, seuls les métropolitains étaient victimes de ces vols. ce n’est plus le cas aujourd’hui et de nombreux mahorais sont également visés. Il faut dire que les revenus ont considérablement augmenté ces dernières années et les mahorais sont très friands de nouvelles technologie. Ils sont souvent les mieux équipés en matière de vidéo, son ou informatique. Toutes choses tentantes pour les voleurs.

Une loi du silence inquiétante

Si vous parlez de délinquance à quiconque dans la rue, on vous répondra invariablement : "c’est les anjouanais", comme à Marseille, on vous dirant "c’est les arabes". Seulement, insularité oblige, un autre phénomène n’est guère encourageant : jamais un habitant du village où a eut lieu un vol de dénoncera l’auteur de ce vol, bien connu de tous la plupart du temps. Et il ne s’agit évidemment pas d’un "anjouanais", mais d’un "bon mahorais", muni de tous ses papiers et parfaitement en règle. D’ailleurs, s’il s’agisasit réellement d’un "étranger", les habitants sauraient lui faire passer l’envie de recommencer. Cela crée un trouble, notamment dans la communauté métropolitaine qui sait maintenant qu’elle ne peut compter sur personne : ni les habitants qui pratiquent l’olmerta, ni les forces de polices qui sont complètement désarmées devant ce phénomène. Cette situation explosive ne pourra aboutir qu’à des drames : les victimes n’ont d’autre solution que d’assurer leur défense elles-même : on sait à quoi cela aboutira nécessairement un jour ou l’autre.

Des causes évidentes

Les causes de cette délinquance sont faciles à trouver :
- différences énormes de revenus ;
- marginalisation des sans-papiers qui, privés de toutes ressources, n’ont d’autre choix que le recours au "mkara-kara", au système D et aux activités illicites...
- désoeuvrement de nombreux jeunes déchirés entre la culture "Nike" et la culture "noix de coco"... De quoi être déboussolé!
 

 Sécurisé : Est sécurisée une maison protégée contre le vol, avec au minimum :
- Des barreaux aux fenêtres, de diamètre suffisant pour ne pas être écartés à l’aide d’un cric de voiture.
- Un gardien présent jour et nuit, un deuxième gardien pour surveiller le premier, et réciproque.
- Des serrures et des gonds résistant aux « coupe-boulons ».
- Un chien, ou de préférence une meute de chiens lâchée dans le jardin, un seul chien pouvant être facilement empoisonné.

Sources: http://www.malango-mayotte.fr

Mercredi 18 mai 2011 

Une nouvelle fois, le magnifique site touristique de la plage de Soulou a été le théâtre d’agressions de touristes. Une nouvelle fois le traumatisme est à la clef, une nouvelle fois, il s’agit d’effets volés…

C’est chaque année la même histoire, le nombre de touristes agressés, dépouillés de leurs effets personnels dans les chambres d’hôtels, sur les plages, ne cessent d’augmenter ; à tel point que les professionnels du secteur tentent d’anticiper en limitant les dégâts.

Les loueurs de voitures par exemple avant de remettre les clefs des véhicules, précisent que certains endroits sont à éviter, qu’il est préférable de ne pas s’y rendre, de ne pas garer la voiture là-bas.Le site de la cascade Soulou en fait partie. C’est le point noir des agressions de randonneurs depuis presque 10 ans maintenant. L’un des premiers cas fut celui d’un randonneur avec son gros sac à dos et sa famille. Il lui fut intimé l’ordre de donner son bien sous la menace d’un chombo (machette). Mais ne s’en laissant pas compter, le touriste ne lâcha rien et se retrouva à l’hôpital avec 28 points de sutures sur le crâne. C’est en 2003…

Depuis, le phénomène Soulou n’a cessé de prendre de l’ampleur en même temps que le site devient de plus en plus fréquenté, référencé par les guides à l’instar du petit futé ou du Routard indiquant que “l’endroit vaut le détour”.

C‘est le moins que l’on puisse dire en effet puisque samedi 14 mai, encore une fois, un petit groupe de 3 touristes attirés par la majesté de l’endroit, son calme, sa fraicheur s’est une nouvelle fois faits dépouillé par 4 hommes armés de chombos. La technique est simple : le nombre, la menace, les armes. Le cocktail est assez efficace pour laisser partir sacs et clefs, argent et papiers, espoirs de vacances réussies.

Cela s’est déroulé exactement de la même manière il y a quelques semaines à peine avec des retraités réunionnais. On se souvient ensuite de deux jeunes femmes sur la plage où non comptant d’emporter les sacs, le voleur ne put s’empêcher de partir sans fracasser le visage de l’un d’entre elles avec une noix de coco. L’histoire se répète donc, Soulou est devenue dangereuse, voir très dangereuse avec le temps et un jour le stade du simple fait divers, de l’agression relevant du délit passera le stade de la correctionnel pour filer fissa vers la criminelle. Et là, chacun pourra se souvenir que la gravité des faits qui se sont produits dans le temps, sur un moins une décennie, n’est jamais redescendue, bien au contraire.

Demain et même aujourd’hui, Mayotte se tourne vers le tourisme qui risque sur les plages isolées car il n’y a pas que Soulou qui soit à pointer du doigt, de ne pas apprécier l’insécurité et ces souvenirs de vacances qui n’ont rien à voir avec les cartes postales ou les bains de pleine journée.

Au delà des touristes, il y a aussi les résidents qui ne profitent plus de leurs espaces sachant pertinemment que les voulé peuvent très mal se dérouler. Bref, tout empire, rien n’a changé, l’insécurité ne fait que grandir et les solutions à mettre en œuvre sont bien difficile à trouver.

Planques, opérations nettoyages régulière, gardiennage des sites, un minimum pourrait toutefois être assuré…

Source : http://www.mayotte-matin

 


 
Page Suivante »

beudjull-noir.gif
Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Date de dernière mise à jour : 07/12/2011

Site de France viteavous.com  Vos racines.fr  aquadesign.be annuaire.indexweb.info  01 referencement getclicky.com Annuaire référencement  http://www.la-toile.com/ le moteur terresacree activesearchresults  iozoo.com Voyage et tourisme de l'annuaire Webrankinfo   chatbotgame.com/ thekonstrukt.com/ Blogs Directory Nom de Domaine Petites Annonces Gratuites  annuaire liens en dur  http://french.casinoredkings.com/ référencer son sitedigg-france http://www.okamag.fr/ http://www.dmoz.fr/  Voyage http://www.ton-casinoenligne.com/

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×