Ville de Groixvideo buzz

Mayotte.

 

 

Avant que vous ne commenciez la lecture des différents chapitres, je vais laisser une jeune Mahoraise vous parler d’un aspect de Mayotte que les guides touristiques gardent bien caché. Le voici...

Mayotte est une île paradisiaque surnommée « île aux parfums ». C’est le plus beau lagon du monde et les dauphins viennent y danser sous le soleil. Mais c’est peut-être aussi l’île la plus sale de la planète. C’est pourquoi je l’ai surnommée « l’île aux cannettes ».  Cannettes de coca-cola, de Fanta, de bière, de castel, de 8-5, d’Oasis- Oasis orange- Oasis exotique, d’ice tea, de Schweppes, de Carpatchi, d’hypo… Elles envahissent les habitants de notre île qui disparaissent sous elles. Sans vous parler des déchets que l’on trouve partout où l’on passe : sacs plastique, bouteilles en verre ou en plastique, sacs-à-dos, couches, carcasses de voitures, de vélos, de scooters, de camions, pneus, emballages, télévisions, ordinateurs, carcasses de bateaux… Si vous entrez dans n’importe quel quartier, vous verrez qu’il y a plus de déchets que d’habitants. Si on pouvait rassembler toutes les cannettes et calculer la somme qu’elles représentent, je vous assure, Mayotte est pauvre, mais on pourrait acheter l’Amérique et même son président.

Je vous invite donc à venir visiter notre île afin que vous puissiez nous aider à en ramasser quelques-unes. Votre présence est vivement souhaitée et si vous pouviez venir nombreux, cela nous faciliterait la tâche. Bon, je vous laisse. Je vais cueillir quelques cannettes pour vous en  tresser un collier quand vous nous rendrez visite.

Par : Wakifoudine Soubira

 (Transcription en maorais par Djaha Moussa Soulaimana : 

Chissiwa ya na kapouka Maoré moina chissiwa mouzouri A hiroi ho chissiwa ya marrachi Bé nissifikiri amba iyo de chissiwa ili yo na tro tro piya douniyani… )

------------------------------Chapitres-------------------------------

×