Ville de Groixvideo buzz

Biographie, De Monfreid Henry

   

 " N’ayez jamais peur de la vie, n’ayez jamais peur de l’aventure, faites confiance au hasard, à la chance, à la destinée. Partez, allez conquérir d’autres espaces, d’autres espérances. Le reste vous sera donné de surcroît. "
                                              Citation de Henry de Monfreid 

 

Né en 1879 à La Franqui, près de Narbonne dans le sud de la France au sein d’une famille anticonformiste, Adolescent, le jeune henry de Monfreid est révolté, épris de liberté et plus assidu à l’amusement qu’aux études ! En 1900, Henry à 21 ans. Il échoue à Central et s’installe en ménage avec Lucie Dauvergne qui a déjà un enfant. Réformé du service militaire, il vit pendant 10 ans de boulots successifs (chauffeur, vendeur, chimiste, laitier), jusqu’en 1910, date à laquelle il tombe gravement malade,  (maladie de la fièvre de Malte ) ce qui l’oblige à retourner chez son père, un peintre bohème, George-Daniel de Monfreid, qui vit entre sa propriété de Saint-Clément (au pied des Pyrénées) et son atelier parisien. Il fréquente les artistes de son temps (Maillol, Gauguin, Matisse, Violet).  

                                                                                    
                                                                                                                                               Auto- portraits.
 
Une convalescence pendant laquelle il rencontre sa future femme, Armgart Freudenfeld. Il décide alors de changer de vie. Dès 1911, il débarque à Djibouti, sur les rivages de la mer Rouge, où il devient négociant en café. Révolté par le mode de vie colonial, il se mêle aux indigènes et apprend leur langue. Le négoce du café ne l’exalte guère : il construit de ses mains son premier bateau, L’Altaïr, et se lance dans l’exploration des bords de la mer Rouge, pour se livrer à différents commerces plus ou moins licites, perles, armes, haschisch, réalisant lui-même de A à Z chacune de ses opérations : achat, conditionnement, transport, livraison, là où pour empocher confortablement la mise, un négoçiant avisé aurait mis en place hommes de paille, hommes de confiance, et sociétés-écran. Lui au contraire paye toujours de sa personne  Les mouillages de la côte n’ont bientôt plus de secret pour lui. De cette liberté il use à fond, et bien qu’il prépare ses affaires avec minutie, il reste toujours quelques incertitudes, ne serait-ce qu’avec le vent ou l’état de la mer. L’administration n’hésitera d’ailleurs pas, par la suite. à utiliser ses talents pour espionner des installations militaires turques. Dans cette région en pleine ébullition, Monfreid comprend rapidement l’intérêt que peut représenter la vente d’armes aux tribus insoumises A la barre de son boutre, il se fait trafiquant, dirigeant lui-mème ses expéditions, partageant la vie ascétique de ses marins, apprenant leur langue, allant jusqu’à se convertir à l’islam et prendre le nom d’Abd el Hair " l’Esclave du Vivant ". Monfreid se lance également dans la culture et le négoce des perles. mais son insolente réussite, ses trafics incessants, son mépris du monde colonial, font de lui une victime idéale pour l’administration S’ensuivent de nombreux procès, des amendes, des peines de prison.
  • En 1914 à 35 ans, il est incarcéré à la prison de Djibouti sur dénonciation pour trafic d’armes et infraction au code des douanes).

  • En 1916, à 37 ans, il force le blocus anglais en se livrant au transport de travailleurs vers Aden au Yémen.  Peu à peu, le haschich, les armes, les expéditions, l’entraînent de plus en plus loin et donnent parfois lieu à d’épiques poursuites.

  • En 1918, à 39 ans, il est soupçonné de trafic d’armes et arraisonné par les Anglais. Incarcé à Berbérah il est rapidement libéré pour non lieu.

  • En 1923 à 44 ans, il vent 12 tonnes de hachich en Egypte à la barbe des Anglais, la somme est investie dans une usine électrique et une minoterie à Diré-Daoua en Ethiopie.

  • En 1928 à 49 ans, il est incarcéré à Djibouti pour tracic de stupéfiants, assassinat. Affaire devenue politique, il est libéré au bout de cinq mois pour non lieu.

  • En 1942 à 63 ans, il est arreté et interné par les Anglais sur dénonciation calomnieuse d’action contre eux et d’espionnage (matricule P.O.W. n°79137). Déporté au Kenya.

  • En 1951 à 72 ans, il a quelques démèlés avec la justice française pour usage de stupéfiants.

  • En 1952 à 73 ans, il entre dans le Larousse.

  • En 1974 à 95 ans, mort d’Henry à Ingrandes.

 

 

 

Au cours de ces multiples périples. son étrange personnalité séduit des hommes aussi différents que Teilhard de Chardin, Vaillant-Couturier ou Joseph Kessel. C’est d’ailleurs ce dernier qui lui conseillera de narrer ses aventures. Ses premières publications sont un succès En 1933, chassé d’Ethiopie par le négus. il se retrouve en France et s’essaie avec réussite au journalisme dans les plus grands quotidiens de l’époque. Mais la période troublée de l’entre deux guerres voit Mussolini lorgner sur l’Ethiopie : Monfreid soutient activement les thèses expansionnistes de l’Italie. En 1942, le vent a tourné, il est déporté au Kenya par les troupes britanniques, avec les prisonniers italiens, dans des conditions éprouvantes. Libéré, il se retire dans une cabane au milieu de la forët, sur les pentes du mont Kenya. Là. il chasse et peint pour subsister.

 

                                      Quelques aquarelles d’henry de Monfreid.  

                      

Craignant l’Epuration, Monfreid ne se décide à retourner en France qu’en 1947 et s’installe, loin de la mer, dans le Berry, où il ne cesse d’écrire et de peindre. C’est dans son sommeil, à 95 ans, que ce forban. peintre, écrivain, pëcheur de perles, contrebandier qui a longtemps rèvé à Rimbaud. " cet autre fou ", s’éteint. Il laisse à la postérité plus de 70 ouvrages, inspirés de ses périples fantasques, marqués par le goût de l’action et la violence de l’aventure à travers l’Afrique abyssine.

 


A voir aussi.

 

 

beudjull-noir.gif

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Date de dernière mise à jour : 05/11/2011

Site de France viteavous.com  Vos racines.fr  aquadesign.be annuaire.indexweb.info  01 referencement getclicky.com Annuaire référencement  http://www.la-toile.com/ le moteur terresacree activesearchresults  iozoo.com Voyage et tourisme de l'annuaire Webrankinfo   chatbotgame.com/ thekonstrukt.com/ Blogs Directory Nom de Domaine Petites Annonces Gratuites  annuaire liens en dur  http://french.casinoredkings.com/ référencer son sitedigg-france http://www.okamag.fr/ http://www.dmoz.fr/  Voyage http://www.ton-casinoenligne.com/

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×