Ville de Groixvideo buzz

Biographie, Bonnie et Clyde.

Biographie de Bonnie PARKER

                    " A Monaco, les gangsters ne braquent pas les banques; elles leur appartiennent... "
                                           Citations de Laurent Ruquier. 

 

 

Bonnie Parker.

Née le 1er octobre 1910 à Rowena, au Texas, Bonnie Parker vit dans une famille peu aisée. Suite au décès de son père, la famille Parker se voit dans l’obligation de quitter le Texas pour aller s’installer à Dallas. Qui aurait pu se douter qu’une femme de ce gabarit (elle mesurait 1.65m avec ses talons hauts, et pesait 45 kilos) se rendrait coupable d’autant de braquages voir même de meurtres.  Elle a les cheveux blonds bouclés avec des reflets roux. Dès qu’elle le peut, Bonnie s’habille très à la mode, préférant de loin le rouge comme couleur. Tous les gens qui la connaissaient s’accordaient à dire qu’elle était vraiment très jolie. Mince, presque frêle. Elle aime la mode . Le rouge qui claque. Le rouge passion. C’est une Américaine moyenne. Un peu frivole. Un peu fleur bleue. Presque ordinaire. S’il n’y avait ce regard. Cette détermination dans le regard que l’on remarque sur toutes les photos de l’époque. Avec quelque chose de sauvage aussi, de presque animal au fond des yeux. Issue d’une famille modeste, Bonnie Parker est une jeune fille cultivée. À la high school de Cement City, elle était même une excellente élève. Elle écrit des poèmes. Mais au Marco’s Cafe de Dallas, où elle travaille, elle s’ennuie à mourir. Sert des hommes dont le regard s’appesantit parfois sur elle. Et pas uniquement pour commander une bière. Elle les ignore. Elle les méprise. Du haut de son mètre soixante-cinq, Bonnie n’a pas envie de petites histoires médiocres. D’étreintes furtives derrière le comptoir. Elle rêve d’aventure. Se voit en héroïne romantique et, pour remplir ces journées qui s’étirent en longueur sous l’écrasant soleil texan, elle tue le temps en dévorant des revues à l’eau de rose. Non, pas un regard pour ces hommes qui traînent au bar. Pas son genre. Et puis les loosers, elle a déjà donné. Un client du restaurant, où elle était obligée de travailler après que son premier mari, Ray Thornton se soit fait emprisonné (à une peine de 55 ans pour meurtre avant leur premier anniversaire de mariage ) la décrit comme une femme qui faisait "tourner les têtes". C’est dans ce même restaurant que Bonnie rencontre l’amour de sa vie, Clyde Chestnut Barrow.
 

Clyde Barrow. 

Né le 24 mars 1909 à Telico au Texas (près de Dallas) dans une famille nombreuse : le benjamin d’une fratrie de 6 enfants. En 1921, face à de graves difficultés financières, son père, fermier Texan dut migrer dans la banlieue de Dallas en quête d’un emploi plus lucratif alors que Clyde n’avait que 12 ans.

 

 Il devient propriétaire d’une station service. Clyde quitte l’école à l’âge de 16 ans. Il est arrêté pour la première fois en 1926 pour vol de voiture. Les quatre années suivantes, il commet de nombreuses attaques à main armée. Clyde Champion Barrow, en fait Clyde Chestnut Barrow, n’a pas vraiment le profil du prince charmant. Pas très grand, brun, ce troisième rejeton d’une famille de huit enfants a cependant un je-ne-sais-quoi qui plaît aux femmes. Est-ce ce petit air effronté, cette insolence dans l’œil sombre ? Est-ce cette mèche rebelle ? Ou cette mine de mauvais garçon qui s’assume ? En tout cas, cela se sent : lui qui n’a jamais été doué pour les études sait ce qu’est la pauvreté.  Clyde plait aux femmes, elles le trouvent très séduisants avec ses grands yeux bruns . C’est un jeune hâbleur, tendance glandeur. Un joueur qui aime miser gros et se procurer des frissons en volant. Il commence par de menus larcins avec son frère Buck, vole des dindes qu’il revend après. Puis des voitures. La première rencontre entre les deux personnages a lieu à l’automne 1929.  Dès que son regard croise celui de Bonnie, c’est le coup de foudre et le début du célèbre duo «Bonnie & Clyde». Amants magnifiques et maléfiques. Ils ont respectivement 20 et 19 ans. Rien à perdre. Envie de vivre. Quitte à devenir des criminels. Romantiques certes, liés par une folle passion, un amour violent et puissant, mais criminels tout de même. Ce qui les relie ? Leur égal souhait d’exaltation. D’enivrement. Ce qui les rend populaires ? L’impression qu’ont certains Américains, touchés par la crise, d’être vengés par eux. De prendre leur revanche sur les banquiers qui les spolient. L’aspect romanesque de leur folle cavalcade n’est pas pour déplaire à une Amérique qui s’enfonce dans la morosité. Comme des Gavroche tout étonnés par leur propre audace, les deux tourtereaux adorent se prendre en photo, l’air conquérant, tendrement enlacés sur le capot d’une voiture. C’est ainsi qu’une photo de Bonnie, cigare au bec, a fait le tour des États-Unis. On l’a cataloguée en excentrique, audacieuse égérie alors qu’en fait elle fumait des Lucky Strike.

Bonnie, la lettrée du couple, couche sur le papier leurs aventures et va même jusqu’à envoyer son poème autobiographique, The Story of Bonnie and Clyde, à plusieurs journaux qui le publient. La belle est un brin narcissique. Clyde, lui, est un cynique volontiers moqueur qui semble vouloir compenser son impuissance sexuelle par un pouvoir qu’il entend exercer sur les autres. 

 Peu après avoir rencontré Bonnie en 1930, il fut arrêté et emprisonné. Il s’échappa mais fut repris au bout d’une semaine. Après la libération de Clyde en 1932, Bonnie et lui volèrent une voiture. Ils furent pris en chasse par la police. Bonnie parvint à s’échapper mais Clyde prit quelques mois de prison de plus. Le duo prit la tête d’un petit groupe de criminels dont faisaient partie Buck, le frère de Clyde, et sa femme Blanche. On les appela le gang Barrow. Pendant une descente de police dans l’Iowa en 1933, Buck fut touché à mort et sa femme arrêtée.

 C’est toujours la crise dans le pays et l’alcool est prohibé. En août 1932, alors que Bonnie est partie rendre visite à sa mère, Clyde et deux de ses complices profitent d’une soirée arrosée à Stringtown en Oklahoma. Lorsque le sheriff du coin et son adjoint Eugène Moore les approchent, Barrow ouvre le feu sans hésiter et tue Moore. C’est le premier meurtre d’un homme de loi par le gang Barrow. 

 

Il y en aura ainsi d’autres, puisque peu de temps après, deux policiers sont assassinés à Atoka alors qu’ils tentaient de poursuivre la bande. Cinq jours plus tard, près de Commerce, dans l’Oklahoma, ils exécutent un autre représentant de l’ordre. C’est la dernière salve. La fuite devient désespérée. La police harcèle leurs proches.Un voisin, prétendit avoir vu  Bonnie s’avancer vers un officier blessé et lui tirer dessus sans relâche, tandis que sa tête rebondissait sur la route « comme une balle de caoutchouc ». La réputation de meurtrière de Bonnie était faite. Dès lors, elle fut considérée comme une « poule à la gâchette facile, qui riait en achevant un jeune agent innocent ». En réalité, sur les douzes meurtres qu’ils ont perpétrés, la majorité étaient des représentants de la force publique. Bonnie and Clyde sont en train d’écrire sans le savoir une histoire qui va devenir légende; chaque délit qu’ils commettent prend des allures de film d’aventure. Ils sont d’ailleurs très fiers de leur choix et de leur amour, ils ne cessent de se prendre en photo devant leurs voitures ou avec leurs armes. Les photos sont même parfois des mises en scène provocatrices, des pieds de nez qui les élèvent au rang de héros puisque les clichés semblent dire « vous ne nous aurez jamais, notre complicité est plus forte que tout ».  

Bonnie était infirme : en 1933, de l’acide de batterie avait coulé sur sa jambe droite lors d’un accident dû à la conduite imprudente de Clyde; elle marchait difficilement à l’ aide d’une canne. Les deux flics ont été tués par Henry Methvin, un escroc complètement ivre, et achevés par Clyde, pendant que Bonnie caressait le lapin "Sonny Boy", assise dans la Ford 

 Un jour d’avril 1934, après une fusillade, Bonnie et Clyde enlevèrent un policier, Percy Boyd. Ils se prirent d’affection pour lui – Bonnie pansa sa blessure à la tête sur la banquette arrière et lui donna une chemise propre pour remplacer la sienne, tachée de sang. Bonnie lui demanda un service : s’ils se faisaient prendre pendant qu’il était avec eux, pourrait-il s’assurer que Sonny Boy parvienne à sa mère sain et sauf. Ils finirent par relâcher le flic. En descendant de voiture, Boyd demanda à Bonnie ce qu’elle voulait qu’il dise aux journalistes. Elle lui aurait répondu : « Dites-leur que je ne fume pas le cigare. » 

 


                                                                                       

 

 

 

Bonnie & Clyde passent donc la majorité de leur vie dans ces différentes voitures volées. À la fin de leur long voyage qui aura duré un peu moins de deux ans, ils auront dévalisé et terrorisé les propriétaires de banques et de magasins dans cinq états américains, soit le Texas, l’Oklahoma, le Missouri, la Louisiane et le Nouveau-Mexique. Ce voyage se termine alors que Frank Hammer, un ancien gendarme du Texas, les piste à travers 9 Etats avant d’enfin les piéger, en mai 1934. A la sortie d’Arcadia, en Louisiane, Hamer et 5 autres représentants de la loi forme un barrage policier qui les attend sur la route.

Ils furent informés que Clyde s’apprêtait à braquer une banque près d’Arcadia en Louisiane et décidèrent de tendre une embuscade sur l’itinéraire menant à la ville.

Ils s’installèrent à 2 heures du matin dans les fourrés de part et d’autre de la route déserte de la petite ville de Paroisse Bienville en guettant l’arrivée de la Ford V8 volée que Clyde conduisait. À 9 heures, les six hommes, au bord de l’abandon aperçurent au loin la Ford roulant à toute allure. Dès que Clyde fut identifié, les agents ouvrirent le feu sur l’auto qui dérapa sur le bas-côté.

Craignant que Clyde, tireur hors-pair ne parvienne à saisir son arme sur le plancher de la voiture, les 6 officiers s’extrayèrent de leur embuscade pour cribler l’automobile de balles. Environ 130 impacts ont été dénombrés. Clyde mourut sur le coup d’une rafale en pleine tête. Bonnie ne fut pas tuée immédiatement ; les officiers rapportèrent avoir entendu un long cri féminin horrifié venant de la voiture. Le policier qui ouvre la portière du côté passager, où prenait place Bonnie, a décrit la scène comme suit : «Je l’ai vu tomber par la porte, une belle et jeune demoiselle, et j’ai senti son parfum léger... »

Les policiers ont utilisé des pistolets mitrailleurs et des fusils à pompe dont ils vidèrent les chargeurs.

 

Le silence revenu, les policiers s’approchèrent de l’épave du véhicule pour constater la mort de Bonnie et de Clyde et y trouvèrent un arsenal d’armes volées et des munitions.

 

Leurs dépouilles furent exposées au public afin d’authentifier leur mort.

 

 

      Bonnie et Clyde sont inhumés dans deux cimetières distincts à Dallas, Texas. Séparément contrairement à leurs vœux. 

 

 




 


  

 

 

 

                                           Biographies à voir aussi :                                                                                                                     

 

 

beudjull-noir.gif

Commentaires (1)

1. Lily 05/06/2011

Je trouve ses écrits parfaitement clairs et précis. Étant une passionnée de l'histoire de ce couple légendaire, je suis heureuse de pouvoir lire une "Biographie" courte mais suffisante, illustrée de photographies touchantes. Bravo.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Date de dernière mise à jour : 05/01/2012

Site de France viteavous.com  Vos racines.fr  aquadesign.be annuaire.indexweb.info  01 referencement getclicky.com Annuaire référencement  http://www.la-toile.com/ le moteur terresacree activesearchresults  iozoo.com Voyage et tourisme de l'annuaire Webrankinfo   chatbotgame.com/ thekonstrukt.com/ Blogs Directory Nom de Domaine Petites Annonces Gratuites  annuaire liens en dur  http://french.casinoredkings.com/ référencer son sitedigg-france http://www.okamag.fr/ http://www.dmoz.fr/  Voyage http://www.ton-casinoenligne.com/

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site