Ville de Groixvideo buzz

Biographie, Bart Jean.

Biographie de Jean BART

                    «... Et la cité qui te donna la vie, érigera ta statue en autel ... »

                                        Citation de David d’Angers.

 

Jean Bart, Jan Bart ou Jan Baert, né le 21 octobre 1650 à Dunkerque, mort le 27 avril 1702 à Dunkerque, est un corsaire dunkerquois qui se rendit célèbre pour ses exploits durant les guerres de Louis XIV pour le compte de qui il travaillait. Jean Bart a été anobli par Louis XIV en 1694.

Corsaire dunkerquois issu d’une famille de marins et de militaires, il est le fils de Cornil Bart et de Catherine Jansen. Son arrière-grand-père Michel Jacobsen était vice-amiral pour le compte de l’Espagne. Il est clair que Jan Bart était néerlandophone (flamand), tout comme sa famille. 

 

 

Dunkerque passe aux mains de l’Espagne, le 16 septembre 1652. Lors de la bataille des Dunes le 23 juin 1658, l’armée de Turenne reprend Dunkerque aux Espagnols. Le soir même, Louis XIV remet la ville aux Anglais, alors alliés de la France. À 12 ans, Jean Bart, alors sujet britannique, (Dunkerque étant une ville anglaise) s’engage comme mousse sur un navire de contrebande. Le 2 décembre 1662, Louis XIV qui vient de racheter Dunkerque à Charles II d’Angleterre, entre dans la ville. 

 

En 1666, La France s’allie aux Provinces-Unies contre l’Angleterre. Cornil Bart (le père de Jean) trouve la mort au service des Hollandais dans l’attaque d’un vaisseau anglais. L’équipage du Cochon Gras, sur lequel Jean Bart est embarqué comme lieutenant, est chargé de surveiller les Anglais. En été Jean s’engage comme matelot sur Les Sept Provinces, navire de la flotte hollandaise, sous les ordres du amiral de Ruyter. La flotte des Provinces-Unies remonte la Tamise et la Medway en 1667 et assiège Londres. Les Anglais et les Hollandais signent le Traité de Breda. de Ruyter confie à Jean Bart le commandement d’un brigantin : Le Canard Doré.

 

 

    Au service du roi de france .

Lorsque Louis XIV entre en guerre contre la Hollande (Guerre de Hollande) en 1672, Jean Bart regagne la France et embarque comme second à bord de L’Alexandre sous les ordres du câpre Willem Dorne, pour pratiquer la guerre de 

course. L’année suivante, il commande Le Roi David, galiote armée de deux canons. Le 2 avril 1674, il s’empare de sa première prise : un dogre hollandais. Le 17 février, l’Angleterre signe la paix avec les Provinces-Unies déjà alliés de l’Espagne. Le 6 avril, Bart s’empare d’une pinasse anglaise, le 16 mai d’un dogre. Cette année là, huit autres prises complètent le tableau. En avril 1676, il embarque sur La Royale, armée de huit canons, avec laquelle il s’empare de quatre bateaux de pêche. Puis à bord du Grand Louis il capture vingt-huit vaisseaux. En septembre, la France déclare la guerre à la Ligue hanséatique. À Hambourg La Royale est saisie. Le corsaire peut toutefois regagner Dunkerque. A bord de La Palme, frégate de vingt-quatre canons, Jean Bart prend la mer à la tête d’une flottille de six navires en 1677, flottille qui s’empare d’une vingtaine de vaisseaux. A bord du Dauphin, frégate de quatorze canons, Jean arraisonne un quatre-mâts hollandais. Au large de l’île de Texel, en 1678, la petite escadre de quatre navires commandée par Jean Bart, s’attaque au Shiedam, puissant navire de guerre de la flotte hollandaise. Jean est sévèrement blessé aux mains et au visage par l’explosion d’une grenade, un boulet de canon emporte des lambeaux de chair de ses jambes. Le Shiedam est néanmoins remorqué jusqu’à Dunkerque. A Bord du Mars, corsaire de vingt-six canons, il arraisonne encore quelques navires, lorsque le 10 août, France et Hollande signent le Traité de Nimègue, mettant ainsi fin à la guerre de Hollande.

 

    La paix avec l’Angleterre et la Hollande .

Le 8 janvier 1679, Louis XIV le nomme lieutenant de vaisseau. La France, l’Angleterre et les Provinces-Unies sont en paix. Jean Bart est un temps désœuvré. En 1681, Trois frégates quittent Dunkerque pour chasser les pirates barbaresques qui hantent le bassin méditerranéen. Jean Bart commande La Vipère, frégate de douze canons. Il capture quelques bateaux pirates, mais bientôt ceux-ci signent une trêve avec la France. La mère de Jean Bart meurt, quelques mois plus tard sa fille, et en fin d’année sa femme Nicole, âgée de vingt-trois ans.

 

 

 

                              Guerre de la ligue d’Augsbourg .                                     


D’argent à la fasce d’azur chargée d’une fleur de lys d’or, accompagnée en chef de deux ancres de sable en sautoir et en pointe d’un lion passant de gueules.

 

 

En 1683, La France est en guerre contre l’Espagne. Jean Bart capture un ou deux vaisseaux du côté de la Méditerranée, mais la marine espagnole ne fait pas le poids face à la marine française ; Charles II d’Espagne signe bien vite une trêve. Le 14 août 1686, il est nommé capitaine de frégate de la marine royale, et commande La Serpente, frégate de vingt-quatre canons. En 1688, La France alliée au Danemark et à l’Empire Ottoman, entre en guerre contre la ligue d’Augsbourg qui réunit l’Angleterre, l’Allemagne, l’Espagne, les Pays-Bas, la Savoie et la Suède. En compagnie de Forbin en 1689, il attaque deux navires anglais supérieurement armés pour protéger un convoi. Capturés, ils sont emprisonnés à Plymouth. Ils réussissent à s’évader et gagnent Erquy après trois jours de rame.

 

En 1691 Jean Bart prend part à la Campagne du large sous le commandement de Tourville. La même année, alors qu’une flotte de trente-cinq à quarante navires anglais fait le blocus du port de Dunkerque, Jean Bart parvient à prendre le large, de nuit, avec sept frégates et un brûlot. Dès le lendemain, il s’empare de quatre bâtiments chargés de marchandises pour la Russie et de deux navires d’escorte anglais. Mettant ses prises à l’abri d’un port de Norvège, alors en paix avec la France, Jean Bart reprend la mer pour s’emparer d’une flotte de pêcheurs hollandais et du navire de guerre qui l’accompagnait. Dans la foulée, il fait encore une razzia sur les côtes d’Ecosse, où il pille un château et incendie quatre villages.

 

En France, chacun a entendu parler des exploits du corsaire, aussi Louis XIV invite-t-il Jean Bart à la cour de Versailles afin d’honorer ses victoires maritimes.

 

En 1694, le blocus de la Ligue d’Augsbourg fait monter le prix du grain, les négociants spéculent, la France est affamée. Louis XIV achète alors plus de cent navires de blé norvégien. Cette flotte ayant été capturée par les Anglo-hollandais, Jean Bart est chargé par le roi de la récupérer. Au large de Texel, le Dunkerquois réussit à s’emparer des navires; la nouvelle de cette capture fait chuter les prix et met fin à toutes spéculations. Ainsi Jean Bart « … sauva la France en lui donnant du pain » (Cantate à Jean Bart). Pour cet exploit, le 19 avril, Jean Bart reçoit des mains de Louis XIV, la croix de chevalier de l’Ordre de Saint-Louis. Le 17 juin 1696, il remporte encore une grande victoire au Dogger Bank sur les Hollandais, prenant ou détruisant quatre-vingts navires marchands. Pour sa conduite au Dogger Bank, Jean Bart est nommé chef d’escadre de la province de Flandre, 1er avril 1697.

 

Le 27 avril 1702, Jean Bart, pourtant solide gaillard de près de deux mètres, meurt dans son lit des suites d’une pleurésie.

 

 

                                 Mariages et descendance:


 
Tombeau de Jean Bart, Eglise Saint Eloi à Dunkerque

 

Le 3 février 1676, il épouse Nicole Goutier, ou Gontier (? - 1682) agée de seize ans. De ce mariage naîtront :

 

  • François-Cornil (17 juin 1676- ?), Vice-amiral
  • Anne-Nicole (15 mai 1680 - ?)
  • Jeanne-Nicole (21 juillet 1681 - ?)
  • enfant mort-né (16 juin 1682)

 

Le 13 octobre 1689, Jean Bart épouse en secondes noces Jacqueline Tugghe, fille d’Ignace Tugghe. De ce mariage naîtront encore 10 enfants :

 

  • Jeanne-Marie (8 juillet 1690-?)
  • Magdeleine Françoise (6 juin 1691 - 26 septembre 1691)
  • Jean-Louis (18 mai 1693 - 18 mai 1696)
  • Paul (26 juin 1694 - 27 juin 1694)
  • Nicaise-Françoise (26 mai 1695 - 10 août 1696)
  • Magdeleine-Marie (15 octobre 1697 - ?)
  • Antoine (12 octobre 1698 - 2 décembre 1698)
    • Marie-Françoise (18 janvier 1701 - ?)
  • Marie (14 janvier 1702 - 18 janvier 1702)

 

 

Une famille de marins et de corsaires:

 

  • Michel Jacobsen vice-amiral pour le compte de l’Espagne - arrière-grand-père de Jean Bart
  • Jan Jacobsen pour le compte de l’Espagne, se fait sauter avec son navire, le Saint-Vincent, plutôt que de se rendre, - grand-oncle de Jean Bart
  • Gaspard Bart, mousse à bord du Saint-Vincent il survécut au sabordage du navire, et mourra plus tard au combat, - oncle de Jean Bart.
  • Michel Bart, corsaire, mort au combat contre les Hollandais - frère de Gaspard et oncle de Jean Bart
  • Jean-Cornil Bart, mort au combat, contre les Anglais, pour le compte cette fois des Hollandais, - père de Jean Bart
  • Cornil, Gaspard, et Jacques Bart, tous trois corsaires - frères de Jean Bart
  • François-Cornil nommé Vice-amiral par Louis XIV - fils de Jean Bart
  • Pierre-Jean Bart et son fils Benjamin, trouveront le même jour, la mort au combat au service de la France - neveux de Jean Bart

 

 

     Postérité:

 
        Statue de Jean Bart 

 

        Un héros dunkerquois.

Afin d’honorer la mémoire de Jean Bart, la ville de Dunkerque inaugura, le 7 septembre 1845, une statue à son effigie, œuvre du sculpteur David d’Angers, érigée sur l’ancienne place Royale, rebaptisée place Jean Bart. Trônant au centre de la ville, Jean Bart reste encore vivant dans les cœurs des gens. Chaque année au moment du carnaval, les Dunkerquois chantent à genou devant sa statue la Cantate à Jean Bart

 

         «... Et la cité qui te donna la vie, érigera ta statue en autel ... »

                                               A voir aussi.

 

 

beudjull-noir.gif

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Date de dernière mise à jour : 07/11/2011

Site de France viteavous.com  Vos racines.fr  aquadesign.be annuaire.indexweb.info  01 referencement getclicky.com Annuaire référencement  http://www.la-toile.com/ le moteur terresacree activesearchresults  iozoo.com Voyage et tourisme de l'annuaire Webrankinfo   chatbotgame.com/ thekonstrukt.com/ Blogs Directory Nom de Domaine Petites Annonces Gratuites  annuaire liens en dur  http://french.casinoredkings.com/ référencer son sitedigg-france http://www.okamag.fr/ http://www.dmoz.fr/  Voyage http://www.ton-casinoenligne.com/

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×